gradient

CLIQUE N’IMPORTE OÙ ECHAP (ESC) POUR QUITTER

Tribes présente DISCWOMAN


Par , publié le 05/04/16  |  76  vue(s)

« Tribes » est une nouvelle série diffusée sur Youtube qui nous plonge dans l’univers de certains collectifs de musique considérés comme les plus intéressants et atypiques dans le monde actuellement. Cette semaine, on s’intéresse à Discowoman, le premier épisode de la série sorti récemment…

Partager
Tweeter

Discowoman_3

Dans ce premier épisode, nous rencontrons le collectif de musique électronique DISCWOMAN, fondé par Christine Tran, Frankie Hutchinson et Emma Burgess Olson toutes basées à New-York. Ces musiciennes fascinantes nous plongent au coeur de leur univers en nous parlant de leur passion et de leur travail.

On y découvre plusieurs témoignages durant lesquelles elles et d’autres invitées partagent leur vision sur la place des femmes dans la musique électronique. Dans ce milieu, la réalité les rattrape rapidement en les confrontant à une dure réalité qui n’étonne encore aujourd’hui personne : une disparité entre hommes et femmes marquée. 

Discowoman_2

Créée en 2014, DISCWOMAN est depuis deux ans une agence de booking qui organise des événements et représentent une multitude de talents féminins. Vous pourrez apercevoir dans la vidéo, les apparitions spéciales de Star Eyes, The Black Madonna (Couv Trax #191 avril 2016), UMFANG ou encore Nicole Moudaber.

Aujourd’hui beaucoup de personnes pensent que la musique techno / électro est une musique majoritairement d’hommes. On se rend compte que l’équilibre des deux sexes dans la scène électronique est encore totalement inégal. Dans certaines villes, la vie nocturne musicale est contrôlée essentiellement par des hommes et les femmes ne se sentent pas demandées. En 2015, c’est un peu plus de 10% des grands festivals qui ont booké des femmes et seulement 18% des labels de musique électronique comptent des femmes parmi leurs artistes.

Discowoman_5

Vous noterez aussi dans cet épisode la référence à Daphné Oram, compositrice britannique et inventrice des Oramics, une technologie qui permet de créer des sons électroniques, ça date de 1957 : À regarder iciUn clin d’oeil pour justifier qu’à toute époque, les femmes ont su être créatrices et peuvent être précurseurs d’une tendance comme ici la musique électro dîte “de l’avenir”. C’est un message que Christine, Frankie & Emma continuent de perpétrer pour que les choses bougent dans le milieu. Elles souhaitent avoir un réel impact sur la prochaine génération en montrant que tout est possible !

« La musique, c’est quelque chose qui nous appartient à tous »

Discowoman_1

Les preuves sont là puisque certaines artistes féminines Djs comme Maya Jane Coles, Rebekah, Nina Kraviz, Fatima Yamaha, Paula Temple, Lena Willikens, Anja Zaube ont réussi à s’imposer dans le milieu en mettant tout le monde d’accord sur leur talent. Elles se retrouvent à jouer aux côtés de grosses pointures masculines dans les plus grands clubs et festivals techno du monde ! Elles ont su prouver qu’elles sont toutes aussi efficaces pour faire danser et enivrer les foules toute la nuit.

Un premier épisode documentaire qui montre bien qu’il faut garder espoir pour que les mentalités continuent d’évoluer sans cesse en repoussant les limites de la créativité !

Tribes, To be continued

Discowoman_6

Discowoman_4


a découvrir aussi

publicité