gradient

CLIQUE N’IMPORTE OÙ ECHAP (ESC) POUR QUITTER

ALOMBRE | Une autre vision de la culture surf


Par , publié le 27/05/15 à 09:05  |  896  lecture(s)

Partager
Tweeter

fghghhh

Début mai, nous avions consacré notre INSTANT V à tombottom. Aujourd’hui nous revenons sur le buzz créé par ALOMBRE et sa consécration lors de l’avant-première pour laquelle nous étions partenaires. Debrief…

| Une réelle portée médiatique

Cela commence par une série d’articles. Sur papier, le dernier numéro du magazine Surf Session consacre un dossier à Bordeaux et réserve un encart au film. De son côté, le quotidien Sud-Ouest réserve une pleine page au projet avec portrait du réalisateur du haut des dunes de Carcans. Sur la toile, les médias s’emparent de « ce coup de maître » dans lequel « Thomas a réussi à restituer une certaine philosophie de vie, qui transpire à chaque plan » (Aqui.fr). Un plaidoyer que l’on retrouve par ailleurs (Konbini, Ocean Surf Report, Desillusion, etc.) où ALOMBRE est qualifié de « film personnel et sincère (…) dont la musique, composée spécialement par Tombottom à l’image du caractère de chacun des surfeurs, offre une autre clé de lecture » (Happe:n).

Cet appui médiatique a permis de valoriser le film en toute connaissance de cause puisqu’une projection privée avait été organisée en amont. Et nous en étions. Les invités, des professionnels du surf mais aussi de la production et du journalisme, ont été séduits par un travail « original et exécuté avec soin », apportant une nouvelle fraîcheur à cette pratique sportive et signé par un réalisateur autodidacte dont le talent fut largement salué.

| Avant-Première : un tour de force étonnant

Si nous ne tarissons pas d’éloges à ce sujet, c’est aussi parce que nous avons vécu l’avant-première il y a une semaine jour pour jour à Bordeaux, organisée à Darwin en collaboration avec Surf Nights. Cette soirée du mercredi 20 mai a marqué quelques esprits, dont les nôtres…

A partir de 19h, vous pouviez assister à deux expositions proposées par la photographe Alice Vedrine et par le Spyder Surf Shop. Profitant des derniers rayons de soleil, du bowl de skate, de la bière fraîche ou de l’assise confortable qu’offrent les canapés chinés, les invités s’approprient la halle. A 21h, alors que Trouss Ça entame son concert, la foule se masse autour du groupe et la halle vibre alors au rythme du reggae.

tombottom4

tombottom3

©John Sautereaux

À un quart d’heure du lancement de la projection, plus d’une centaine de personnes se retrouvent stoppées à l’entrée du lieu, le service de sécurité leur refuse l’entrée : avec près de 1500 personnes à l’intérieur, la jauge est pleine. Certains n’y croyaient pas… malgré les quelques 1200 inscrits à l’événement !

22h, Surf Nights attire l’attention du public en présentant l’équipe du film du haut des escaliers qui jouxtent le vortex. La foule s’assoit par terre devant l’écran, sur des chaises et la majorité reste debout jusqu’au fond de la halle. Les images défilent. Alors que les dialogues s’écoutent dans un silence général, les hurlements et les sifflements retentissent à la vue d’une belle session ou d’un visage familier. La musique (écrite par tombottom), rythme les chapitres et captive l’auditoire. Le public est séduit, le lien est établi avec une halle réceptive, tant l’émotion est forte. ALOMBRE surprend et conquit : pari tenu.

tombottom1

tombottom2

| Avant-goût des étapes suivantes…

Les retours sont unanimes. Cette soirée est un symbole parce qu’elle a permis de rassembler surfeurs et gens de la Presqu’île médocaine, de la pointe du Verdon jusqu’au Cap-Ferret, mais aussi des Landes et du Pays Basque. Ce film a offert un regard authentique et nouveau sur le surf girondin. Il a aussi rappelé le sens que de nombreux passionnés donnent simplement à leur vie.

tombottom6

©John Sautereaux

Cette reconnaissance s’illustre par les nombreuses demandes du type : où peut-on voir ou se procurer le film et la bande son ?

Parmi les futures projections grand public, ALOMBRE est d’ores et déjà sélectionné pour le Festival International du Film de Surf d’Anglet (10-13 juillet). Depuis 11 ans, ce festival s’est imposé comme un événement incontournable de la culture surf. Le film sera projeté devant un jury international, composé de personnalités du monde du surf et de l’image. On parle également de projections plein air et en salle dans plusieurs villes de la côte girondine…

tombottom5

Le film est désormais disponible sur Vimeo On Demand. Tombottom explique sa démarche et son choix de mise en ligne payante : « Plus qu’une carte de visite, ce film est un projet personnel qui, je le constate, fait vibrer pas mal de monde. Du coup, au lieu de passer par le système crowdfunding où les gens financent un projet sur dossier en se basant ce qui est écrit, je leur propose de m’aider à réaliser mes futurs projets avec du concret, avec ce film. Donc si vous avez aimé et que vous voulez que je vous raconte d’autres histoires, allez-y ! ».

Dernier point, GRADIENT vous propose de télécharger en exclu l’intro du film, mise en ligne par tombottom pour remercier ses supporters !

tombottom7

©John Sautereaux

Site officiel | Facebook | Twitter


voir aussi

publicité