gradient

CLIQUE N’IMPORTE OÙ ECHAP (ESC) POUR QUITTER

BENOIT PAILLÉ | Entre lumières et narrations


Par , publié le 10/12/14 à 02:12  |  144  lecture(s)

Partager
Tweeter

benoitpaille_7

BENOIT PAILLÉ, c’est un grand mec, barbu, cheveux long, noués ou en vrac, sourire de trois pieds et sans oublier son accent québécois. Derrière ses lunettes au style vintage se cache un talent certain, bouillonnant d’idées plus folles les unes que les autres. On vous le présente…

| Entre lumières et narrations

Véritable poète conceptuel, il prête à son objectif la gymnastique de la narration. Son talent de conteur le conduit à écrire des histoires avant de les capturer. On passe du réel à l’abstrait, de la lumière à la narration. C’est ainsi que l’artiste nous livre sa vision du quotidien: un imaginaire ordinaire.

BENOIT PAILLÉ attrape la lumière et part à la pêche aux rêves. Il choisit un lieu, un paysage, un immeuble; parfois il lui suffit de trainer dans son quartier à Montréal pour trouver l’inspiration au premier pas. C’est lors de ses balades nocturnes, cherchant à réinterpréter son environnement qu’il nous offre la série UnderNight. Celle-ci présente des clichés aux rendus étranges, jouant sur les couleurs vives et fortement contrastées pour donner à ses instantanés une autre dimension picturale. La nuit devient le lieu du bizarre en nous invitant à observer une scène souvent absurde.

Maniant ainsi la lumière et les contrastes avec talent, ses clichés sont à la limite du surréalisme. Le résultat est bluffant ; nous explorons un rêve scénarisé sous des flash hyper-vitaminés. L’artiste propose une vision hallucinée de la ville en magnifiant le potentiel esthétique de l’image. On se retrouve même à rire devant un personnage qui prend une pose plutôt absurde. Mais cette pose, loin d’être spontanée, est dictée par la minutie du photographe et se coordonne ingénieusement dans le décor quelle que soit la forme étrange que cela pourra prendre.

Le lieu, tout comme les personnages sont choisis pour leurs énergies. Le résultat ? c’est bluffant, une magie picturale palpable et ahurissante.  » Je me suis intéressé à la dualité entre la nature et l’industrie. Je voulais montrer ce contraste, avec son côté surréaliste et ce qu’il contient de poésie. »

 | La série Undernight par BENOIT PAILLÉ

benoitpaille_2

benoitpaille_4

benoitpaille_3

benoitpaille_1

benoitpaille_5

benoitpaille_6


voir aussi

publicité