gradient

CLIQUE N’IMPORTE OÙ ECHAP (ESC) POUR QUITTER

LES MUSICIENS D’OZ | Découvertes musicales australiennes


Par , publié le 03/07/14 à 12:07  |  271  lecture(s)

Partager
Tweeter

article

Comme vous avez pu le constater, cette semaine est placée musicalement sous le signe de l’Australie. L’été est bien installé et nous entamons le mois de juillet. Entre les soirées sunset quotidiennes et les festivals qui s’enchainent, la musique rythme nos jours et nos nuits. Et pendant qu’on hibernait, l’Australie cultivait son vivier musical alors que la saison estivale battait son plein…

| Daily Morning Music this week

A l’origine de Sydney, la DJ/Productrice ANNA LUNOE s’est exportée à Los Angeles, tant sa notoriété a dépassé les frontières. Après avoir sillonné les dancefloors et les festivals australiens, Anna s’est basée aux US pour reproduire la même expérience. Et ça fonctionne puisque, pour la première fois, elle participait au Coachella 2014. Après un EP en compagnie de FLUME et TOUCH SENSITIVE, elle balance « Bass Drum Dealer » produit par SKRILLEX suivi de « All Out » pure produit solo. L’idéal féminin de la nouvelle scène électronique internationale !

Le jeune prodige à la gueule d’ange originaire de Sydney s’associe au DJ/Producteur Emoh, lui aussi de Sydney. A eux deux ils forment WHAT SO NOT, un condensé de bass music et de techno, proche de la trap music, spécialement conçu pour ambiancer les dancefloors de la Big Apple australienne. Une multitude de remixes à leur actif et quelques EP, les WSN sont actuellement en tournée aux Etats-Unis. Après « High You Are » et « Touched », ils sortent « Jaguar », vu plus de 15000 fois 4h après sa sortie…

Dans un autre registre plus chill, TORA est l’une des dernières révélations australiennes. Originaires de Byron Bay, ces 5 musiciens ont sorti leur premier EP en octobre dernier. A l’époque, la toile s’affole et les radios s’en emparent. Après une première tournée australienne couronnée de succès en avril dernier, ils sortent un nouveau single « Overcome ». Un groupe à suivre de près…

Originaire de Melbourne, LANKS est le projet solo de Will Cuming du groupe Farrow. En associant le storytelling à la mélodie électronique et folk, ce projet original puise ses influences chez Radiohead, Bon Iver ou encore Jamie XX. Son premier EP « Thousand Piece Puzzle » vient de sortir. Il raconte, joue avec les mots, mélange une ambiance sombre avec des beats frais, légers et euphoriques.

Trio originaire de la capitale australienne Canberra, SAFIA est un coup de coeur absolu. Ensemble depuis l’école primaire, ces trois musiciens remportent le concours Groovin The Moo lancé par la radio nationale Triple J. Réalisant les premières parties de DISCLOSURE, RUFÜS ou encore LORDE plus récemment, SAFIA fait dans l’électro-pop suave et entêtante comme l’un de leurs tout premier single « Mercury » qu’on ne se lasse pas d’écouter et d’encenser !

| On the side…

Même si l’Australie produit chaque année bon nombre d’artistes rock, hip-hop ou dance, on continue d’axer ce papier sur les styles à consonance électro-pop et house.

Certaines cultures ont porté leurs fruits extra-muros comme avec CHET FAKER (Melbourne), TA-KU (Perth), MOTEZ (Adelaïde) ou encore les excellentes récoltes sydneysiders : FLIGHT FACILITIES, JAGWAR MA, ISAAC TICHAUER, MOVEMENT, etc. D’autres sont encore en couveuse ou commencent à s’exporter à l’étranger.

En début de soirée, vous pouvez écouter le projet solo expérimental de Danny Harley. THE KITE STRING TANGLE (Brisbane) a conquis le public australien avec son premier single « Given The Chance ». Des live sold-out lui valent un passage au Coachella et tout naturellement, un premier EP « Vessel » dont le premier extrait « Arcadia » reflète une électro-pop délicate et soignée.

On vous propose de poursuivre ce moment de préchauffe avec WORLD’S END PRESS (Melbourne). Situé quelque part entre l’électro-dance-pop, ces quatre australiens ont séduit en accompagnant sur scène HOT CHIP puis CUT COPY aux US l’année dernière. En toute logique me direz-vous en écoutant cet extrait de leur tout premier album…

Maintenant que vous êtes juste au-dessus de la température ambiante, on vous présente Kristy Lee aka KLP (Sydney). Oui les australiennes savent comment chauffer les dancefloors sans problèmes. DJ, productrice et chanteuse, KLP collabore avec des producteurs et des artistes internationaux comme ce dernier single avec le français ZIMMER !

On va rester dans la capitale culturelle et artistique, avec le duo PLAYMODE. De Sydney à Los Angeles, Charlie et Danny s’associent pour un projet deep house destiné à faire danser les foules… Une collab avec JESSE ROSE, le soutien d’un certain JOE GODDARD et les voici propulsés. Outre l’excellent et sensuel « Never Let Go », ils viennent de sortir un remix de THE ASTON SHUFFLE qui se passe de commentaires… tant il convient parfaitement aux chaudes soirées de cet été !

L’apogée d’une soirée peut éventuellement s’illustrer avec cet autre duo WORDLIFE. La collab entre Kato et Adam rendent les choses à la fois indéfinissables, originales et appréciables. A la frontière entre la techno et la house, WORDLIFE a su s’imposer et signe chez Modular avec le soutien de petits artistes comme BRODINSKI ou A-TRAK…

« Et c’est pas fini ! » Non pitié pas cette pub de m****…

Ce papier est bien terminé car on laisse vos oreilles faire le tri et votre curiosité faire le reste.


voir aussi

publicité