gradient

CLIQUE N’IMPORTE OÙ ECHAP (ESC) POUR QUITTER

HEAPS DECENT | Are you ?


Par , publié le 27/04/14 à 10:04  |  96  lecture(s)

Partager
Tweeter

heaps

Passionnés de musique, ils aident des ados défavorisés. En Australie, le projet HEAPS DECENT fait parler de lui au travers de workshops et des personnalités qui les accompagnent comme DIPLO, A-TRAK, BRODINSKI ou FLUME etc… On vous en parle dans la suite.

| Pourquoi Heaps Decent ?

 Ville de Sydney, 2007.

Il n’est pas sans rappeler que l’Australie traîne un lourd passé de génocide envers les aborigènes, dont les séquelles se lisent encore. Les minorités ethniques ainsi que les populations aborigènes vivent toujours en marge de la société, dans des villes éloignées ou dans des quartiers banlieusards comme à Redfern. Et c’est ici qu’a élu domicile la team HEAPS DECENT, dans le Redfern Community Centre.

heapsninalev

De jour, NINA AGZARIAN (aka Nina Las Vegas) est animatrice sur la célébrissime radio australienne, Triple J. De nuit, elle remplit le rôle de DJ. Quant à ANDREW LEVINS il est passionné de bonne bouffe et caresse lui aussi les platines de quelques grosses soirées underground. Aidés par le producteur DIPLO, ils fondent HEAPS DECENT, projet qui vise à promouvoir la création et la reconnaissance de jeunes artistes issus des communautés marginalisées.

Ateliers, sessions d’enregistrement et d’éducation à l’art musical, ils travaillent avec des enfants et des ados qui ont quitté l’école trop tôt, incarcérés dans des centres de détention pour mineurs, ou qui ont subi des traumatismes voir même livrés pour certains à eux-mêmes… La musique devient alors un vecteur de communication, de créativité, d’ouverture et d’enrichissement.

| Heaps of friends

Inutile de préciser que lorsqu’un Diplo a une bonne idée, tous les copains suivent…

heapsdiplo

Il enrôle un certain DJ MEHDI, une belle nana du nom de M.I.A et SPANK ROCK, celui qui fait des chansons pour les voitures (comprendre son tube « Car Song » featuring Santigold).

Du coup c’est le défilé d’artistes de renommée internationale qui viennent pour participer aux workshops : ZOMBIE DISCO SQUAD, YELLE, LYKKE LI, JESSE ROSE, JACK BEATS, GRAND MARNIER, BUSY P, BRODINSKI, AMANDA BLANK, ALOE BLACC, AEROPLANE, AC SLATER, ou encore A-TRAK et GRIMES

heapsIAM

En Australie, les artistes s’investissent aussi comme ANNA LUNOE, CHARLIE CHUX, WAX MOTIF et WORDLIFE. Ce dernier est un duo en partie composé d’Adam Bozzetto, personnellement très impliqué dans le projet HEAPS DECENT.

mehdi_heapsdecent

heapsadam

| Interlude – Interview avec Adam (co-responsable du projet)

Récemment, HEAPS DECENT s’est engagé dans une collaboration avec le festival GROOVIN THE MOO pour faire gagner un workshop hors norme avec le duo WHAT SO NOT : essai collaboratif 100% australien entre l’artiste FLUME et le producteur ENOH. Parallèlement, la team a mis en place une cagnotte sur internet afin de récolter des fonds pour aider au développement du projet. On en parle avec Adam…

1 | Quel est ton rôle au sein de Heaps Decent ? About Heaps Decent, what is you role ?

Je suis le coresponsable de production. Chez HEAPS DECENT beaucoup d’entre nous ont plusieurs casquettes. Mon rôle principal est de diriger les workshops et le côté prod musicale. Au départ quand j’ai commencé à travailler pour le projet je faisais ma propre musique, c’était le principal domaine dans lequel je pouvais apporter mon aide. Désormais je me considère comme « le mec de terrain », je me déplace pour la majorité des workshops.

I am the Production Coordinator at Heaps Decent. Everyone that works at Heaps Decent wears many job hats. My role mostly involves running the workshop’s and the music production side. Before I started working for Heaps Decent I was doing a lot of my own music. Initially that was one area I could help grow what was already in place at Heaps Decent. Now I consider myself the ‘man on the ground’. I go to the majority of the workshops. 

2 | Quels sont les projets que tu essayes de développer ou sur lesquels tu travailles en ce moment ? What are the projects you try to develop or work on now ?

Les projets sont sur l’ensemble du territoire du New South Wales. Et ce serait vraiment génial de pouvoir travailler sur de nouveaux sites car j’ai l’impression qu’il existe beaucoup d’autres régions australiennes où on pourrait faire nos workshops. Après on travaille très dur pour que notre musique puisse être écoutée par un large public. On produit une centaine de sons originaux chaque année. Certaines des histoires qui sont racontées sont vraiment incroyables et abordent un monde que, selon moi, beaucoup de ces gens ne connaissent pas. On travaille avec beaucoup de jeunes aborigènes dont l’histoire n’a jamais été raconté et la musique est un excellent vecteur pour y remédier.

We work on may projects throughout the state of NSW. It would be great to grow the number of locations we get to go. I feel like there are a lot of other regions in Australia where we could run our workshops. We are also trying very hard to get the music we make out there for people to hear and enjoy. We make hundreds of great, original songs every year. Some of the stories that at told in those songs are trying amazing and are about a world that I think a lot of people don’t know anything about. We work with lots of indigenous Australians who’s stories haven’t been told and we think we have a great vessel, with music, to tell these stories.

3 | Comment vous vous en sortez financièrement ?How can you make it financially speaking ?

On bénéficie d’un large support du gouvernement australien et d’autres bienfaiteurs. Mais je pense que d’autres subventions pourraient nous aider comme celles des entreprises ou l’argent public.

We get a lot of support from the Australian government and our benefactors. But I guess there are only some many grants that we can go for. Help from the public and corporate money could really help. 

4 | Parle-nous du projet de collecte de fonds. Could you talk about the fundraising online.

Cette collecte de fonds servira à finaliser et à masteriser les productions musicales, à les diffuser sur les ondes radios, à produire des vidéoclips, à promouvoir notre projet et nos artistes par tous les moyens possibles. Nous voulons que notre musique atteigne le niveau supérieur. Nous voulons que les gens entendent les messages que ces jeunes ont à faire passer et qu’ils prennent autant de plaisir que nous !

The small part time staff that heaps decent have are 110% flat our just getting us to the all the workshops we need to get to. So we are trying to raise funds to use for finishing and mastering costs, additional production, servicing to radio, music videos, promotion of content, artist development… We want to take the music we make to the next level.

Nous voulons que les gens entendent les messages que ces jeunes ont à faire passer et qu’ils prennent autant de plaisir que nous !
We want people to hear these songs and get as much enjoyment out of them as we do!

For more informations : WEBSITE | FACEBOOK
Participez au projet #imheapsdecent > ICI

HD


voir aussi

publicité