gradient

CLIQUE N’IMPORTE OÙ ECHAP (ESC) POUR QUITTER

Friperie itinérante | LA SAPERIE FINE


Par , publié le 22/04/13 à 11:04  |  313  lecture(s)

Partager
Tweeter

C’est un événement mensuel parisien qui a du goût ! Emplacements authentiques et produits vintages soigneusement sélectionnés, La Saperie Fine tente de se faire une place dans la capitale française. Novice mais loin d’être dépourvue en matière d’atouts…

// La french touch

La Saperie Fine c’est d’abord deux têtes bien faites. Delphine, à l’origine du projet, est diplômée de l’école de stylisme parisienne Studio Berçot. Elle s’associe à Johan, diplômé d’HEC Montréal et ami de longue date, gage de complémentarité en terme de compétences.

Ensuite, c’est évidemment le concept qui nous a séduit. Sous forme de showroom éphémère, La Saperie Fine pose ses valises dans un lieu atypique une fois par mois pendant tout un week-end, pour proposer toutes sortes de pièces chinées en dehors de la France.

Projet original dites-vous ? Pas vraiment…Plutôt du old school qui redevient tendance.

Il est à l’image de la marque Urban Outfitters. A Philadelphie dans les 70’s, Richard Hayne monte un petit shop, « The Free People’s Store ». Son idée est simple, proposer un style vestimentaire cocasse et décalé. Véritable succès, Urban Outfitters devient le nec plus ultra en matière de mode lifestyle : bohème, vintage, rock ou kitsch, tout y est. Déjouant les dress codes préétablis, la marque séduit les Etats-Unis puis l’Europe…

// La Saperie Fine #02

… Destination privilégiée pour les deux premières éditions.

Mars dernier, lancement de La Saperie Fine. Elle prend ses quartiers à la Cartonnerie, ancienne tannerie située dans le 11ème arrondissement. Dans une ambiance musicale qui rythme les déambulations entre les portants, les vêtements et accessoires qu’on y trouve sont made in Londres et Bruxelles, importées à la suite de quelques fashion week-ends organisés.

Pour la 2ème édition, deux capitales européennes de la mode sont à l’honneur : Barcelone et Milan. Cette fois, le squat est à la Crèmerie de Paris, centre d’expo au cœur de l’histoire de France et du Paris avant-gardiste. La chaleur de ces villes du sud sera pimentée par le street art bordelais qui s’invite pour l’occasion, avec l’artiste Ken Amegée, dont vous pourrez admirer le coup de crayon.

La Saperie Fine est une offre culturellement riche, pour tous budgets (de 2 à 250 euros) qui s’adresse à la gente féminine et masculine, en quête d’identité et de différenciation face aux tendances de masse. On se fait du bien donc c’est bon pour nous et on recycle dont c’est bon pour la planète !

 

// LA SAPERIE FINE #02 //

 Du 27 au 28 avril à partir de 11h00

 A la Crèmerie de Paris

15 rue des Halles / 11 rue des Déchargeurs
75001 Paris

FACEBOOK


voir aussi

publicité